CHAMBRY

Le 7 septembre, les Zouaves  de la 45e division d'Afrique attaquent les allemands retranchés au dessus de Chambry. Les combats font rage.

Le cimetière

Le 8, les zouaves atteignent le cimetière à la sortie du village et, toute la nuit, ils percent les murs pour en faire une ligne de défense balayant le plateau où les allemands ont reculé.

Après les combats
Après les combats
Aujourd'hui
Aujourd'hui

Le mur ouest a été conservé avec ses meurtrières mais le cimetière à été aggrandi vers le nord. Seul un pan de mur a été conservé qui porter  une plaque explicative :

 

ICI D'ELEVAIT EN 1914

LE MUR DU CIMETIERE;

LES ZOUAVES DE LA 45 EME DIVISION D'AFRIQUE

LE PERCERENT DE CRENEAUX, ARRETERENT L'ENNEMI

ET CONTRE ATTAQUANT AU PRIX DE LOURDES PERTES

LE FORCERENT A UNE RETRAITE PRECIPITEE

QUI CONTRIBUE A LA VICTOIRE DE LA MARNE

6 ET 7 SEPTEMBRE 1914

GLOIRE A LEURS MORTS

Tombes

Pendant la bataille, les morts ont été inhumés dans le cimetière. A la fin du conflit, ils ont été transférés dans le cimetière militaire de Chambry.

 

Des tombes individuelles sont restées en place.

Henri ALLAIRE

 

 

 

A LA MEMOIRE DE

HENRI ALLAIRE

TUE A CHAMBRY

Le 7 septe. 1914

à l'âge de 23 ans


André ARRIGHI

ici repose

André ARRIGHI

Lieutenant aux tirailleurs marocains

St Cyrien (promotion 1911)

Chevalier de la Légion d'Honneur

Croix de Guerre

Tué au champs d'honneur à Chambry

le 6 septembre 1914 à l'age de 23 ans

 

La plaque évoque son frère qui est traité dans les mémoriaux de la commune de Chambry


La remise

L'ancienne chapelle située à l'entre du cimetière a été utilisée comme infirmerie pendant la bataille. A l'intérieur, sur les montants on peut lire des inscriptions :

Hommage à nos vaillants héros

Une infirmière française

J; Bony

 

Le 8 7bre 21 des héros de la Marne.

Je serais très reconnaissante aux personnes qui voudront me donner des renseignements sur la mort .... où est tombé mon mari regretté ... Louis Chavel, caporal clairon au 246e-21e tombé à Barcy le 6 sept. 1914.

Ecrire à Mme Chavel à Montereau, rue Neuve n°3 Seine-et-Marne.


Source : Si Chambry m'était compté, par Hélène FATOUX,

1983 reédité en 2003 aux éditions Amatteis.

Léglise

L'église a servit d'hôpital de campagne. Le maître-autel devint la table d'opération et les brancards de blessés posés sur les bancs.  Sur une boiserie on peut encore lire "Bricard Edouard blessé le 9 septembre 1914 Priez pour moi"