Lettres de soldats

Lettres, cartes et souvenirs de soldats de toutes guerres.

Le Farman F40

Recto
Recto
Verso
Verso

Carte-photo d'un Farman F40 daté du 14 décembre 1916, dont le pilote indique qu'il a été détruit en juillet 1916.

Lettres de poilus

Armand BOURGAIN

Trois des enfants de Mr et Me BOURGAIN  de boulogne sur Mer, seront mobilisés. Nous avons retrouvé des cartes que l'un d'eux, Armand, a envoyé à sa famille et une lettre d'un de ses frères qui lui étais destinée.

le 9 avril 1915 – St Laurent s/Gorre

 

Chers parents

 

Ai reçu ce soir au retour de marche 1 carte de mère du 6 avril, une carte et une lettre de Jean et une carte de Paul très désireux de savoir la juste gloire de Paul – Lui ait écrit pour le féliciter --- Ai passé mon examen d'élite caporal avec succès – J'ai donc maintenant mon brevet de chef sd'escouade et suis chasseur de 1er classe – Passerai caporal en arrivant sur le front – Vous écrirai demain

Bons baisers

A Bourgain

le 7 juin 1915

 

Chers Parents

Ai reçu avec le plus grand plaisir les 15f de mon oncle joseph et les deux lettres de père + le paquet soigneusement confectionné par mère – Je vous en remercie beaucoup --- suis toujours en excellente santé et espère qu'il en est de même pour toute la famille.

Hier suis allé à Limoges voir fernand qui est en bonne santé aussi --- vous écrirai plus longuement plus tard. Je vous embrasse de tout coeur. Votre fils affectueusement

A Bourgain

baisers frères et soeurs

le 10 juillet 1915

 

Bien chers parents

 

Suis de retour des tranchées depuis hier.

Suis en très bonne santé. Vous écrirai plus longuement tout à l'heure

Vous embrasse bien fort

votre fils affectueux

 

A Bourgain

Le 31 aout 1915

 

bien chère louisette

 

Ton gâteau vient de m'arriver à bon port. Il parait délicieux; de toutes façon les biscuits qui l'accompagnent le sont

Ce soir en compagnie de deux ou trois amis je le dégusterai et je t'écrirai mon appréciation.

Grand merci de cette friandise qui me rappelera la pâtisserie maternelle.

Merci des 5 frncs de Père envoyés dans sa missive du 27 aout. Merci. Grand merci et bons baisers. 

 

Ton frère affectueux

A Bourgain

27 juillet 1915

 

Une  lettre adressée au soldat Armand BOURGAIN par son frère Louis, lui aussi mobilisé .

 

La lettre est écrite sur 2 feuilles à l'entête de la compagnie maritime de leur mère (elle est incomplète).

 

La lettre est retournée à son expéditeur.

 

Armand sera déclaré disparu le 25 septembre 1915.

 

 Le papier à entête utilisé dans la lettre était celui de leur père, Armand Bourgain, armateur à Boulogne sur mer, associé avec sa sœur, elle-même veuve Christiaens dont l'un des fils, Louis, deviendra ministre des armées après la 2nde guerre mondiale.

Ces documents ont été trouvés en brocante. La petite nièce d'Armand nous a contacté. C'est avec joie que nous lui avons envoyé gracieusement ces documents qui sont revenus dans sa famille.

D'autres documents d'Armand et de sa famille ont été publié sur le site du Chamois :